Musées de la Grande Guerre :

Musée d’Histoire et d’Archéologie
50 rue André DEPREZ
62440 HARNES
Tél : 03-21-49-02-29
Présentation : Histoire locale pendant les deux Guerres Mondiales, exposition sur la déportation. Très belles collections d’objets archéologiques.

Musée vivant 14-18
Colline Notre Dame de Lorette
62153 ABLAIN-SAINT-NAZAIRE
Tél : 03-21-45-15-80
Présentation : 2 000 pièces de collection présentées. Reconstitution d’abris souterrains avec animation laser bilingue. Visite des tranchées à l’extérieur du musée.

Musée Alexandre Villedieu
Hôtel de Ville
62750 LOOS-EN-GOHELLE
Tél : 03-21-69-88-77
Présentation : Exposition d’objets d’archéologie militaire de la période 1914-1918. Visite d’un souterrain creusé par l’armée britannique en 1915.

Musée Militaire de la Targette
45 route nationale
62580 NEUVILLE-SAINT-VAAST
Tél : 03-21-59-17-76
Présentation : Exposition de plus de 4 500 pièces de collection de la Seconde Guerre Mondiale : affiches, armes, uniformes…

Centre d’Interprétation historique
Par et mémorial canadien
62580 VIMY
Tél : 03-21-50-68-68
Présentation : Evocation des batailles menées par les soldats canadiens lors de l’assaut de la crête de Vimy, en 1915.
Hommage rendu aux 11 000 soldats canadiens morts pendant le conflit.

Musée Jean Letaille (Musée privé)
1 rue d’Arras
62128 BULLECOURT
Tél : 03-21-48-92-46
Présentation : Documents et objets majoritairement australiens liés à la Première Guerre mondiale.
Ouverture : tous les jours sur rendez-vous

La carrière Wellington : Mémorial de la Bataille d’Arras 9 avril 1917

La vie souterraine des Armées du Commonwealth
Découvrez les préparatifs de la Bataille d’Arras (avril 1917) : plus de 20 000 soldats rassemblés sous terre, pour la plus grande attaque surprise de la Première Guerre mondiale.

Sous les pavés d’Arras se trouvent d’impressionnantes carrières d’extraction de craies creusées depuis le Moyen Age. Lors de la Première Guerre mondiale, Arras est détruite dès 1914. A partir de novembre 1916, les alliés préparent une opération de diversion, avant l’attaque du Chemin des Dames. Leur idée de génie : faire relier ces carrières par les tunneliers Néo-zélandais pour créer un véritable réseau de casernes souterraines, capables d’accueillir jusqu’à 24 000 soldats dans l’attente d’une offensive.

Conçu comme un lieu de mémoire, le site de la carrière Wellington présente, en surface, un jardin du souvenir et un mur mémorial pour honorer la mémoire des régiments des Première, Troisième et Cinquième Armées britanniques, engagées dans la Bataille d’Arras.

Le circuit des champs de bataille de l’Artois
La bataille d’Arras
Découvrez les sites de mémoire et l’histoire des batailles d’Artois et en particulier ceux de la Bataille d’Arras : Monchy-le-Preux, Vimy, le cimetière britannique du Faubourg d’Amiens… en compagnie d’un guide-conférencier. Visite bilingue français/anglais.
■ Du 5 avril au 27 septembre 2008
Tous les samedis de 14h00 à 18h00
■ Tarifs : 38 €, moins de 12 ans : 20 €

La navette « La Canadienne »
Arras-Vimy-Arras*
Cette navette, au départ d’Arras, vous emmène au parc commémoratif du Canada à Vimy où vous pourrez bénéficier d’une visite des tunnels dès votre arrivée. Puis vous découvrirez librement les tranchées, l’espace d’interprétation, ou bien encore le monument restauré en 2007.
■ Du 3 avril au 26 septembre 2008
Tous les jeudis et vendredis
■ Tarifs : 19,50 €
Moins de 12 ans : 9,50 €
Départ d’Arras : 14h00
Retour au départ de Vimy : 16h30
* Trajet aller-retour uniquement

■ Renseignements et réservation à l’Office à Tourisme d’Arras
Tél : 03-21-51-26-95

Dover Patrol : Monument à la Patrouille de Douvres

Localisation : au sommet du Cap-Blanc-Nez
Ce monument rend hommage au sacrifice des soldats français et britanniques qui ont défendu les eaux du détroit du Pas-de-Calais au cours de la première Guerre mondiale. Le détroit du Pas-de-Calais était alors un endroit hautement stratégique par lequel transitaient les lignes de ravitaillement alliées. La surveillance et la protection du détroit était l’affaire de la Dover Patrol.

Un obélisque identique se dresse de l’autre côté du détroit sur les côtes anglaises à Saint-Margaret-at-Cliffe.

Le monument d’origine a été détruit par l’armée allemande au courts de la deuxième guerre mondiale. Il a été reconstruit et inauguré en 1962. De juin à septembre 2007, le monument a bénéficié d’une restauration financée par le département du Pas-de-Calais dans le cadre de l’opération Grand Site (réaménagement du site des caps). L’opération a nécessité l’intervention de véritables acrobates pour remettre en état ce grand obélisque.

Association des Gardes d’Honneur de l’Ossuaire de Notre-Dame de Lorette

M. Michel HAUTE, Président
Notre Dame de Lorette
62153 ABLAIN-SAINT-NAZAIRE
Tél : 03-21-45-15-80
Créée en 1925, l’association regroupe actuellement 3600 membres repartis en 22 groupes dans différentes communes du Pas-de-Calais. Hommes de tous âges et de tous milieux, ils maintiennent la mémoire des Morts pour la France et principalement celle de ceux tombés dans les combats d’Artois pendant la Première Guerre Mondiale.

Anciens Combattants et Victimes de Guerre – Service Départemental de l’Office National

M. Lucas MARTINEZ, délégué
8 rue Général Barbot
62000 ARRAS
Tél : 03-21-71-58-26
Etablissement public chargé de veiller sur les intérêts matériels et moraux de ses ressortissants, et de transmettre aux jeunes générations le devoir de Mémoire, comme le résume sa devise Mémoire et Solidarité.

Commonwealth War Graves Commission

Mme JONES
Rue Angèle Richard
62217 BEAURAINS
Tél : 03-21-21-77-00
La Commission entretient les sépultures des membres des forces du Commonwealth tués pendant les deux guerres mondiales, de construire des monuments à la mémoire de ceux qui n’ont pas de sépulture connue et de garder les archives et les registres.

Les Bornes Vauthier

Sachez-le : Ils en existent 12 dans le Département du Pas-de-Calais…
C’est le « Touring Club » qui a entrepris de borner la ligne de Front de Monuments de granit après le conflit.
Les bornes, toutes différentes, furent érigées de 1921 à 1927, là où certaines routes croisaient la ligne du Front telle qu’elle se présentait le 18 juillet 1918 de la Mer du Nord à la frontière Suisse.
Elle porte le nom du sculpteur-inventeur français Paul Moreau-Vauthier.

Association « Mémoires de Guerre Arras-Artois »

M. Fabrice DUBUC

Tél : 03-21-07-57-68

Mail : morange-candas@club-internet.fr



%d blogueurs aiment cette page :